2017LYON1

description mécanique: 

Cette année, nous travaillons sur la puissance produite par les pâles.Nous avons remarqué grâce à des essais que l'éolienne produit plus de puissance quand la vitesse des pales est X fois supérieur a la vitesse du vent. Avec les essais actuelle, pour X~5,nous obtenons environ 30% de puissance supplémentaire.
Pour augmenter encore cela, nous avons conçus des pâles profil NACA via SolidWorks (SW) afin de les imprimer avec une imprimante 3D pour les tester.
Pour améliorer les caractéristiques mécaniques des pâles, nous les avons enduite de colle cyanolite. 
Lors du premier essai, les pâles n'a pas résisté a plus de 35km/h de vent.

Afin de pouvoir faire des simulation de résistance sous SW, nous avons déterminé les caractéristiques de différents matériaux grâce à des essais de traction via des éprouvettes imprimées renforcées de plusieurs manières.

Toutes ont été collées à la colle cyanolite puis renforcées soit par :
-de la résine seule,
-de la résine recuite,
-de la résine et des fibres de carbone,
-de la résine et des fibres de verre
-de la résine et des fibres de verre recuites.

 

description éléctrique: 

Partie inductance:

Notre partie du projet était de fabriquer et de tester des inductances afin d’améliorer le rendement lors du stockage d’énergie.

Dans un premier temps, nous avons testé des inductances du commerce et déterminé leurs valeurs et l’énergie pouvant être stockée dedans. On est venu à la conclusion qu’il nous fallait beaucoup de self (plus d’une dizaine par commande) pour pouvoir égaler les performances obtenues l’années précédente.

Dans un second temps, nous avons nous-mêmes fabriqué nos inductances, avec un très bon taux de réussite. Après la détermination de leurs valeurs, de l’énergie maximum stockée et du courant avant décrochement, nous avons fait des tests avec différents entrefers espacés de différentes épaisseur (avec des cales).

Les résultats obtenus ont été concluants : On a obtenu un taux de rendement supérieur à 92% alors que l’année précédente, ce taux était de 89%.

Pour stocker l’énergie maximum générée par l’éolienne, nous avons choisi de fabriquer deux cartes de régulation ; une par inductance.

Les résultats lors du test final ont été à la hauteur des attentes puisque l’énergie générée s’est transmise à hauteur de 93% vers la charge.

Partie commande:

​Notre partie consiste à créer un circuit de commande pour gérer les deux circuits de puissances. Ce circuit de commande consiste à diviser en deux la puissance en entrée pour la séparer de manière alternative. Ce circuit de commande (composé de circuit logique, condensateur...)  pourras donc régler la fréquence de découpe ainsi que le T-ON ( temps de passage de la puissance).

Elle possède aussi un système de sécurité qui coupe les circuits en cas de trop grosse tension.

photo éolienne: 
  • étude et analyse des caractéristiques des inductances
    carte électronique de régulation
    montage de l'éolienne avant le premier essai avec les pâles imprimées
    après l'impression de la pale , application de colle cyanolite afin de consolider la structure .