2017DIONYSIENNEHP

description mécanique: 

Les turbines Saint-Denis 1 et 2 profitent des avancées technologique et aérodynamique issues de plusieurs années de tests dans notre GIM'aéroLab. Ceci permet à ces Darrieus de compenser leur difficulté au démarrage et le petit diamètre imposé par le concours :

• pales en polystyrène + papier kraft + peinture + film de lamination pour améliorer l’état de surface,
• remplacement des tubes aluminium par tubes en PMMA avec renforts en bois,
• maintien des pales avec fil « dyneema » en remplacement des renforts en aluminium,
• allègement du bras de pales,
• recherche, simulation, fabrication et essais de nouveaux profils
• ajout d’un dispositif hyper-sustenteur dans le profil (« flap »)

Les évolutions présentées aujourd'hui sont :

•       pas de dispositif de démarrage nécessaire,

•       un gain de performance pur de 15% par rapport aux performances obtenues lors de GIMEole 2016,

•       un point de fonctionnement optimum obtenu à des vitesses faibles : lambda=1.5 (contre 5 à 7 pour les Darrieus standards),

•       une plage de fonctionnement optimisée très large : Cp>25% pour un lambda entre 1,2 et 2,1.

 

description éléctrique: 

Réduction du diamètre et de l’inertie de la génératrice grâce à l’utilisation du bois, de 3 plateaux bobines et de 4 plateaux d'aimants.

Bobinage triphasé «haute tension» :

  • augmentation du flux magnétique grâce à des aimants plus puissants,
  • par enroulement : 100trs/bobine – 6 bobines en série,
  • 200V / 1000trs/min (par enroulement)
  • augmentation de la section de cuivre dans la génératrice,
  • donc baisse des pertes joules (génératrice et PD3).
  • MSAP sans circuit magnétique pour un couple résistant au démarrage proche de zéro et un rendement élevé car pertes joules et mécaniques uniquement.
  • Roulements SKF éco-énergie.
  • Modélisation-simulation sous PSIM©
  • Structure : PD3 + C(220uF) + hacheur abaisseur ou élévateur (IGBT) + filtre L(0,3mH),C(220uF),
  • Intégration d’éléments : PD3 et bras hacheur IGBT Semikron, driver IGBT Semikron, Arduino Uno + shield de câblage et capteurs,
  • Commutateur « buck » / « buck-boost »
  • Séparation parties puissance et commande (aspect CEM),
  • Régulation tension-courant aux bornes de la charge et pilotage automatique/manuel par smartphone (bluetooth),
  • Baisse des pertes dans l’inductance de lissage par l’augmentation de la section de cuivre.
photo éolienne: 
  • Test de notre éolienne à la soufflerie GimAéro'Lab..
    test1
    Electronique de puissance garantie "fait maison" !
    Intégration de capteurs de température et de déformation. Communication assurée par une carte Arduino.
    L'homme a des talents cachés ! Amélioration aérodynamique des profils grâce à un film de lamination thermo-collé.