2017DIONYSIENNEBOBIT

description mécanique: 

Les turbines Saint-Denis 1 et 2 profitent des avancées technologique et aérodynamique issues de plusieurs années de tests dans notre GIM'aéroLab. Ceci permet à ces Darrieus de compenser leur difficulté au démarrage et le petit diamètre imposé par le concours :

• pales en polystyrène + papier kraft + peinture + film de lamination pour améliorer l’état de surface,
• remplacement des tubes aluminium par tubes en PMMA avec renforts en bois,
• maintien des pales avec fil « dyneema » en remplacement des renforts en aluminium,
• allègement du bras de pales,
• recherche, simulation, fabrication et essais de nouveaux profils
• ajout d’un dispositif hyper-sustenteur dans le profil (« flap »)

Les évolutions présentées aujourd'hui sont :

•       pas de dispositif de démarrage nécessaire,

•       un gain de performance pur de 15% par rapport aux performances obtenues lors de GIMEole 2016,

•       un point de fonctionnement optimum obtenu à des vitesses faibles : lambda=1.5 (contre 5 à 7 pour les Darrieus standards),

•       une plage de fonctionnement optimisée très large : Cp>25% pour un lambda entre 1,2 et 2,1.

description éléctrique: 

Conception et réalisation d’une génératrice innovante en bois, de faible inertie, avec bobinage monophasé tournant :

•3*28 spires en forme de fleur,
•augmentation de la tension de génératrice pour atteindre 48V à partir de 200tr/min
•bobinage intégré au bras de pales (moins de pièces),
•transmission de la puissance électrique par les roulements
•roulements SKF éco-énergie,
•flux magnétique important grâce à des aimants plus puissants (2 plateaux d’aimants fixes).
•axe renforcé : PVC-acier
  • MSAP sans circuit magnétique pour un couple résistant au démarrage proche de zéro et un rendement élevé (pertes joules et mécaniques uniquement).
photo éolienne: 
  • Assemblage de la génératrice : 2 plateaux à aimants pour un plateau bobiné tournant !
    Voici la partie critique du projet : le plateau bobiné tournant . Après quelques loupés, nous avons finalement pu intégrer le bobinage !
    Des aimants plus puissants, pour un flux plus élevé !
    Nous avons abandonné l'aluminium pour adopter le PMMA, plus léger il permet de réduire l'inertie au démarrage.
    Un plateau métallique vient terminer l'assemblage, et permet un réglage optimal de l'écartement du plateau bobiné et du plateau à aimants supérieur.