19GIROUXLIENNE

description mécanique: 

VIII. Modifications mécaniques

Le travail n’a pas été seulement électronique et informatique. En effet, des modifications mécaniques ont également été apportées à la Girouxlienne. Nous allons les aborder en parlant d’abord de la reconception du flasque et ensuite celle des bras pour finir sur le travail réalisé sur les pales.

1. Le flasque 

Dans cette partie, nous allons parler des différentes modifications que nous avons pu apporter au flasque.

1.1. Problématique Toujours dans l’optique d’améliorer la maintenabilité de l’éolienne, nous avons décidé de modifier le flasque. En effet, le flasque précédent présentait beaucoup d’inconvénients notamment un temps de démontage relativement long donc peu pratique pour le démontage de la génératrice. Cependant, ce choix de flasque nous contraint à utiliser seulement 3 pales. L’ancien nous permettant d’en utliser 3 ou 5.

1.2. Réalisation Nous avons donc réalisé les plans de ce nouveau flasque (disponible dans la partie plans de ce classeur) et choisi un matériau qu’est l’acier inoxydable 314. Cet acier a l’avantage de résister à la corrosion, ce qui est un excellent point car lors des prochaines éditions à Saint-Nazaire, des critères d’imperméabilité feront leurs apparitions. Nous avons donc réalisé le flasque à l’aide de notre machine à commande numérique.

1.3. Résultats Grâce à cette modification, l’objectif recherché est atteint : nous gagnons beaucoup de temps dans le démontage du flasque pour atteindre la génératrice

2. Les bras

Nous allons maintenant présenter les différentes modifications que nous avons apportées aux bras.

2.1. Problématique De manière analogue à la conception du nouveau flasque l’objectif était ici d’améliorer la maintenabilité de l’éolienne. Le démontage des bras nécessitait lui aussi beaucoup de temps et ne fournissait pas une rapidité de réglage d’angle pour les pales.

2.2. Réalisation Afin de gagner un maximum de temps lors du démontage, nous avons choisi de souder la fixation des bras directement sur l’éolienne. De ce fait, les bras peuvent venir très rapidement avec les pales de l’éolienne. Pour les même raisons que le flasque, les bras ont été réalisés avec de l’acier inoxydable. Les plans sont eux-aussi disponibles dans la section plans de ce classeur. Le résultat est visible sur la figure 17.

2.3. Résultats Grâce à cette modification, l’objectif recherché est atteint. En effet, nous gagnons du temps pour démonter les bras et les pales mais ces bras nous offrent une rapidité de réglage afin de faire varier au plus vite l’angle des pales de l’éolienne.

3. Les pales N’ayant pas eu le temps pour refaire un jeu de pales cette année, nous avons décidé d’apporter des modifications à ces dernières. Cette partie va donc porter sur le travail qui a été effectué, que ce soit en termes de peinture ou de réglages de jeu.

3.1. Problématique Le but recherché ici est toujours d’améliorer la maintenabilité, nous nous sommes pour cela inspirés de l’éolienne Twister. Les bras étant refait, nous nous sommes rendu compte que la liaison entre les pales et les bras présentait du jeu. Nous avons donc réfléchi à des solutions que nous vous présentons ci-dessous. 

3.2. Réalisation

Pour pallier à cela, nous avons équilibré les jeux en creusant dans les pales puis, à l'aide de résine, collé des bagues fabriqué en imprimante 3D directement sur les tiges en carbones accessible depuis les trous. Enfin, nous avons bouché les trous à l'aide de mousse expansive, puis taillé, poncé, pour recoller ensuite du papier kraft pour retrouver le même état de surface que sur le restant de la pale. Nous avons également ajouté quelques finitions en (appliquant du mastique) et deux couches de peintures. Veuillez trouver ci-contre une illustration montrant le travail de collage des bagues. 

 

photo éolienne: 
  • Collage des bagues pour réduire le jeu