19SAINTMALO2

description mécanique: 
 
Nous sommes partis sur une éolienne de type Darrieus qui peut normalement résister a des vents plus violents et n'a pas besoin de s'orienter en fonction du vent que l'éolienne viens rencontrer, l’idée est d’avoir 3 pâles autour de notre axe qui nous semble un nombre stratégique tant au niveau du poids que de la durée de réalisation.

 

Réalisation du bâti :

Nous avons décidé de concevoir un châssis avec des profilés 20 par 20 et soudés entre eux. Par la suite nous avons rajouté des profilés de 20 par 40 servants de support afin d'installer nos paliers et de monter à la presse notre axe. A l'extrémité de ces profilés nous avons usinés deux oblong à la fraiseuse afin d'installer notre génératrice et de permettre son déplacement pour tendre/détendre notre courroie. Pour finir nous avons usiné un galet tendeur permettant le bon fonctionnement de la partie transmission.

Avec notre poulie, notre galet tendeur et notre génératrice, nous arrivons à un rapport de multiplication de 3.

 

Nous avons réalisé le bâti avec l'autre groupe de notre IUT car nous partageons le même support dans lequel l'on vient se fixer, on a donc en commun toute la partie mécanique (transmission) ainsi que la partie électrique.

 

Réalisation de la partie supérieure : 

En ce qui concerne la partie supérieure nous avons réalisés des supports en aluminium, nous sommes venus soudés en dessous, des chutes de l'arbre du bâti pour venir le fixer dans notre arbre à l'aide de vis.

Maintenant les tiges nous en avons fabriqués 6 car l'on vient mettre deux fixations par pâles, ces tiges font 20 cm de longueur plus un retour à 90°, pour faire ce retour nous sommes venus pliés manuellement les barres en ayant le résultat le plus juste possible.

Ces tiges sont fixées aux supports avec un nombre de 3 tiges par support avec un écart de 120° et sont soutenus grâce à des vis M8 ainsi que des écrous-freins dans le but d'éliminer le jeu le plus possible et que cela soit stable.

Passons ensuite aux pâles, la forme de base est réalisés avec de la toiture de jardin qui après plusieurs recherches, correspondait le plus a la forme souhaitée initialement, nous sommes ensuite venus intégrer du polypropylène extrudé (styrodur) à l'intérieur de cette toiture qui était creuse, En ce qui concerne le design durant la découpe à la scie du styrodur nous avons recherchés à faire une forme en goutte d'eau un peu comme le profil d'une aile d'avion mais cette découpe s'avérait compliqué nous n'avons donc pas pus avoir 3 pâles parfaitement identiques.

Pour un rendu plus esthétique les pâles ont été recouverte par du papier kraft, ce qui empêche aussi le styrodur de s'abimer facilement.

 

La partie en styrodur des pâles a été collés grâce a du mastic que nous permet d'assurer une fixation suffisante, ensuite ces pâles sont fixés sur le retour des tiges grâce à des tiges filetées de diamètre 8 avec d'un cotés rondelle + écrou-frein et de l'autre côté un écrou standard et afin de ne pas déformer les pâles une barre similaire aux profilés des tiges a été rajouter pour que l'effort soit mieux réparti sur la pâle et pas seulement aux deux points de fixations.

Une fois l'assemblage de cette partie supérieure réalisés l'on vient insérer notre arbre dans l'arbre du bâti que l'on fixe ensuite à l'aide de deux vis dans deux sens différents afin d'éliminer un maximum de jeu possible.

description éléctrique: 

 

Le principe du schéma électrique reste assez simple, nous avons en sortie de génératrice un courant alternatif (triphasé) qu’il nous faut redresser dans le but d’alimenter une batterie. Pour redresser ce courant nous avons décidé de mettre un pont de diode pour avoir en sortie un courant continu.

Nous avons donc réalisé une adaptation des câbles en sortie de génératrice dans le but de venir les brancher dans le pont de diode et de même du côté de la prise femelle que nous sommes venus insérer dans le bâti et qui nous est imposée dans le cahier des charges.

Nous possédions déjà un pont de diodes au sein de notre IUT nous l’avons donc récupéré en vérifiant s’il était encore opérationnel, nous avons ensuite fait quelques recherches dans le but de savoir comment utiliser ce pont de diode au niveau du câblage.

photo éolienne: 
  • Conception de l'éolienne sous un logiciel de CAO (SolidWorks).
    Réalisation du cadre du bâti avec des profilés de 20x20.
    Mise en place de l'arbre principale dans les paliers du bâti à l'aide d'une presse.
    Mise place de la génératrice et fixation de celle-ci.
    Découpe du styrodur que nous sommes venus recouvrir de papier kraft.
    Assemblage du support de fixation, avec les tiges ainsi que les pâles.
    Assemblage entre les deux arbres grâce au vis de maintien.
    Résultat final de notre éolienne.