18CLERMONT

description mécanique: 

Notre éolienne est un hybride entre une éolienne Darius et Savonius. Elle a été réalisé à partir d’une soufflerie industrielle que nous avons pu récupérer. Son principe de fonctionnement est simple mais redoutablement efficace. En sortie de l’arbre sur le quelle les pales sont fixé nous avons connecté un multiplicateur permettant le lien entre la partie mécanique et notre génératrice. Ainsi nous multiplions notre vitesse de rotation par 7 pour optimiser au mieux l’énergie que nous fournit le vent.

description éléctrique: 

Nous avons utilisé pour cette partie un pont de diode dans le but de redresser le courant alternatif triphasé en courant continu ,puis nous avons relié le pont de diode ā la generatrice et ā la prise femelle pour le relevé de valeur

photo éolienne: 
  • On peut ici voir une photo de notre multiplicateur avec un schéma représentant une vue en coupe de celui-ci. Nous avons donc un planétaire de 12 dents (Z1=12) et une couronne de 72 dent (Z2=72). Étant monté en multiplicateur nous obtenons : (Z1+Z2) / Z1 soit (12+72) / 12= 7 Notre coefficient de multiplication est de 7
    Des tests ont été réalisés afin de vérifier le bon fonctionnement de la génératrice et du pont redresseur. Nous avons donc fait tourner au moyen d’une perceuse la génératrice puis nous avons regardé grâce à une caméra thermique si la résistance chauffée (ce qui fût bien heureusement le cas).
    Sur la photo de dessus on peut voir la soufflerie au moment où nous l’avons récupéré, sur la photo de dessous on peut voir la transformation de la soufflerie après plusieurs heures de travail et de réflexion.
    Un manchon a été usiné pour permettre la liaison entre le multiplicateur et l’arbre sur le quelle est monté les pales. Cette pièce a elle seule a pris plus de 6h à être usiné néanmoins elle est d’une importance capitale car sans elles nous aurions put avoir le meilleur multiplicateur du monde sans une pièce pour le relier à notre éolienne il nous aurait été inutile !