18APEROLIENNE

lien_youtube: 
lien_youtube: https://youtu.be/Kg2CSnZSvXg
description mécanique: 

Lien Page Unicaen  http://iutcherbourgmanche.unicaen.fr/actualites/gim-eole-2018-894797.kjs...

Notre éolienne est une éolienne 5 pales à axe vertical de type Darrieus. C’est une éolienne rapide qui utilise la portance comme force motrice pour faire tourner le rotor. La portance est créée lorsque la pression sur l’extrados est inférieure à la pression sur l’intrados.

La place de la génératrice

La génératrice est placée au centre de l’éolienne pour diminuer l’apparition de vibrations provoquées par la force exercée par le vent sur les pales. Un balourd est ainsi évité.

Les bras

Les bras reliant les pales à la génératrice sont en aluminium AG3. Ils sont formés à la plieuse suivant un angle de 125° pour augmenter la rigidité des pales et limiter l’intrusion dans l’air.

Chaque bras est fixé à 170 mm des extrémités de la pale. C’est à cet endroit que la flexion créée par la force centrifuge sur l’ensemble de la pale est minimale.

 

 Ci-joint, une capture d’écran du logiciel Autodesk Inventor® nous permettant d’effectuer des tests de résistance des matériaux. En-dessous, les résultats obtenus.

 

Utilisation de l’AU4G et de l’AG3 pour les plaquettes, les bras et les spoilers:

Ces deux alliages à base d’aluminium sont composés de la façon suivante :

  • AU4G
  •                = 2017 A dans la nouvelle dénomination française
  •                Aluminium et cuivre principalement (4%)
  • AG3 :
  •                = 5754 dans la nouvelle dénomination française
  •                aluminium + magnésium principalement (3.1%)
  •               Limite à la rupture plus faible que l’AU4G donc utilisé pour les bras.

 

 

Ils présentent les intérêts suivants :

                Légèreté – faible densité: masse volumique d’environ 2.79 kg/dm3 (environ 3 fois plus léger que le cuivre ou le fer)

                Inaltérabilité

                Usinabilité : très bonne à la MOCN

                Résistance aux contraintes mécaniques élevées :

                               Faible déformation

                               Charge de rupture de l’aluminium :80MPA à 20°C

Ces deux matériaux sont très adaptés dans le domaine de la mécanique générale. Ils répondent parfaitement aux contraintes subies par l’éolienne.

description éléctrique: 

Pour le concours nous avons pris en compte qu'il existe différentes solutions de couplage. Chaque couplage a une tension de sortie différente.Un couplage triangle parrallèle nous donne U=V donc la tension de sortie est la plus basse. Avec un couplage en étoile série nous avons U=2V√ 3 soit la tension la plus haute possible.Nous aurons aussi un couplage triangle parralèle avec une tension moyenne.Le boîtier permettra de faciliter le changement de couplage dans la phase de test et par la suite il sera automatisé.

 

 

 

Démontage de la génératrice:

https://youtu.be/-ZVWL3ZQ1cQ

 

photo éolienne: 
  • Voici quatre couplage possible de la génératrice.